emsisoft news

  • Surveillance un échange juste de la liberté et de la vie privée contre la sécurité ?

    Les métropoles sont la globalisation par excellence. Il n'y a aucun lieu dans le monde où il y a autant de conflits sur si peu d'espace. Autrefois, les murs d'une ville la protégeaient ainsi que ses habitants, mais ces murs ont désormais disparu, et les frontières des pays ressemblent encore plus à des passoires. Aujourd'hui, les menaces ne proviennent souvent plus de l'extérieur, mais sont déjà installées à l'intérieur. De nombreux bâtiments sont couverts de caméras de surveillance qui surveillent de nombreuses entrées, rues, trottoirs ou même des places entières. De nos jours, il n'est plus rare que vingt caméras soient installés sur un seul bâtiment dans la plupart du monde.   Ring of Steel carte les menaces ne proviennent souvent plus de l'extérieur

    Beaucoup de ces changements relatifs à la sécurité ont cependant été introduits avant le 11 septembre 2001. Les attaques ont surtout intensifié le processus et mené les grandes entreprises et le gouvernement à s'occuper de plus en plus de la sécurité. Les vigoureux soutiens de la surveillance totale se sont vus confirmés.

    Une vue sur l'Europe

    Londres est – avec New York et Hong Kong – le centre du secteur financier mondial et un générateur de flux monétaires globaux avec 12 millions d'habitants, 300 langues et d'innombrables ethnies et cultures. La métropole est le prototype d'une ville méga connecté sur le niveau global et d'un laboratoire de sécurité. Rien qu'à Londres, il y a plus de 10.000 caméras de surveillance opérées par la police ou les autorités locales. Viennent s'y ajouter plus de 80.000 caméras opérées par Transport for London (Transportation de Londres) et d'innombrables caméras privées. On estime qu'il y a, une totalité de 500.000 caméras de surveillance à Londres. Les yeux digitaux forment ainsi une ville parallèle visuelle. Le district financier de Londres est d'ailleurs protégé par une barrière de sécurité d'une longueur de dix kilomètres, nommée Ring of Steel (Cercle d'acier).

    Connu sous le concept Fortress Urbanism (Forteresse d'Urbanisme), les rues menant vers l'intérieur sont conçues notamment plus étroites et munies de chicanes pour forcer les conducteurs à rouler plus lentement. La circulation est bien sûr surveillée et enregistrée. On le voit bien sur un plan de ville, mais est peu visible en réalité : un étang servant de barrière contre les chars ; les arbres situés au milieu de la rue sont entourés d'une phalange en fer et munis de nombreuses caméras ; les plaques d'immatriculation sont automatiquement détectées et analysées ; les conducteurs sont enregistrés sur vidéo. Ce système est en plein développement depuis à peu près 20 ans. La barrière de protection moderne parcourt presque précisément les lignes des vieux murs romains de la ville.

    Nombreux sont ceux qui considèrent ce type de surveillance normal et ne se rendent plus compte du fait d'être surveillés et qu'ils laissent des traces numériques en passant par la ville. Certains même s'en réjouissent. Il faudrait souligner qu'il ne s'agit pas d'un Etat de surveillance central dans le sens de "Big Brother". Il y a quand même de nombreux jalons déjà posés pour collecter des données issues de différentes sources de manière automatisée. Ces images et informations ne sont pas forcément collectés en un lieu central, il vaudrait mieux penser à de nombreux "petits frères".

    Il n'est plus possible d'organiser le quotidien d'une villa méga sans une gestion électronique intensive, et ainsi il y a, au delà du "Ring of Steel", des caméras dans les taxis, bus, trains, dans les stations de péage, dans la centrale de Transport of London ou les stations de police. Qui possède toutes ces informations ? Et qui contrôle où elles vont ? Notre liberté se perd-elle si nos mouvements sont enregistrés de plus en plus sans faille ? L'architecture de sécurité des aéroports est-elle le modèle de la ville du futur ?

    Autres Sujet d'Astuce du Web

    Venez débattre ce sujet passionnant avec nous sur le forum !  

    en apprendre plus sur la sécurité informatique  

    Détection de types de comportement dans le quotidien de la police  

    Londres et Madrid en pointe, Berlin réticente