mails

Sur Internet toute vos informations sont connus des leurs publications

Le citoyen transparent

Nous sommes quotidiennement submergés d'innombrables rapports qui nous racontent avec quelle perfidie et de quelle manière généralisée nous sommes victimes de la surveillance totale, telle que George Orwell l'a exposée, il y bien longtemps, mais de façon beaucoup plus divertissante.

« La vie était-elle mieux sans Internet ? » – C'est une question que l'on entend souvent ces dernières années en relation avec la surveillance de masse. Cela semble être la réaction automatique à l'un ou l'autre scandale relatif à l'abus des données d'utilisateurs qui consiste à blâmer immédiatement les entreprises dans les médias sociaux tels que Facebook, Google etc., l'économie cupide et bien sûr les organismes de surveillance (américains) trop curieux.

Lire la suite

Pourquoi chiffrer vos mails dans votre méssagerie e-mails

Chiffrement protégez vos communications privées avec des méthodes simples

La première partie de cette série a traité la surveillance en général et essayé d'éclairer les évènements récents. Maintenant, vous allons vous montrer comment mieux protéger vos communications avec des méthodes simples ainsi que vous expliquer la technologie utilisée.
 

E-mails : des cartes postales numériques

Les mails ne sont pas – comme beaucoup le pensent – des lettres numériques couvertes d'une enveloppe protégeant leur contenu de la vue d'autrui. Il s'agit plutôt de cartes postales numériques : Toute personne qui a une carte postale entre ses mains peut lire son texte sans problème. Il est également possible d'intercepter les messages à travers tous les serveurs par lesquels un mail passe. De nos jours, la plupart des utilisateurs laissent des giga-octets d'anciens messages dans les mains des fournisseurs courants en texte clair sans souvent trop y réfléchir. Il vaudrait donc mieux régulièrement vider les anciennes communications ou les archiver chez vous si nécessaire.

Il y a un logiciel connu destiné au chiffrement et la signature de données conçu par Phil Zimmermann déjà en 1991 aux États-Unis : PGP - l'abréviation anglaise voulant dire Pretty Good Privacy (Vie Privée Assez bonne). Ne vous laissez pas tromper par le nom apparemment anodin. PGP est une méthode de "chiffrement dit fort"

comment mieux protéger vos communications

Lire la suite