Comment pensez vous gérer votre vie numérique après la mort ?

Planifier sa vie numérique après la mort

Pour la plupart d’entre nous, nos appareils numériques sont des possessions très précieuses. Ils contiennent nos informations les plus personnelles comme nos photos, nos mots de passe, les informations de nos comptes et voyagent avec nous quotidiennement, tout le temps, et dans une multitudes de destinations. Ils sont notre  homme de seconde main et nous prenons  extrêmement soin de leur protection. Et bien qu’il ne s’agisse pas d’un sujet auquel nous avons envie de penser, il est important de penser à comment nous allons nous organiser pour continuer à assurer la protection de nos actifs  lorsque nous n’en serons plus capables. Il est donc temps de vous demander:

Comment pensez vous gérer votre vie numérique après la mort ?

Comment pensez vous gérer votre vie numérique après la mort ?

Google a déjà une longueur d’avance  sur ce sujet. La compagnie a récemment créé une fonction appelée Inactive Account Manager, qui permet à l’utilisateur de prédéterminer  comment il voudrait que son compte soit géré au cas où il mourrait. Les utilisateurs de compte Google peuvent décider que leurs informations soient effacées après trois, six ou douze mois d’inactivité, ou bien ils peuvent choisir d’autoriser l’accès à leurs données à certaines personnes. Si vous venez juste de vous désengager de votre offre numérique, pas de panique : vous recevrez un e-mail et un SMS de Google avant qu’ils n’agissent.

Bien que cela puisse paraître morbide d’installer cette fonction, si vous disposez d’informations sur vous ou sur d’autres personnes que vous voulez protéger, vous devriez sérieusement prendre en considération cette option. Si vous faites tous pour empêcher que vos documents personnels ne tombent  entre de mauvaises mains maintenant, pourquoi ne continueriez-vous pas lorsque vous n’aurez plus de contrôle physique sur eux ?

Comme Google, certains sites de réseaux sociaux offrent également des options post mortem. Le géant des réseaux sociaux, Facebook, dispose d’une demande de commémoration qui permet à vos amis et à votre famille de suspendre votre compte en le transformant en compte commémoratif. Après avoir reçu la demande, la compagnie prendra une de des deux mesures suivantes : ils garderont votre profil actif mais il sera uniquement visible par vos amis et les membres de votre famille ou alors ils le suspendront indéfiniment. Vos proches peuvent aussi émettre ce genre de requêtes sur des sites tels que LinkedIn et Twitter, parlez-en donc simplement à votre entourage et dites-leur comment vous voudriez que vos comptes sociaux soient gérés dans le pire des scénarios.

Malheureusement, tous les services en ligne et les logiciels n’ont pas développé des options qui donnent à leurs utilisateurs le pouvoir de s’occuper de leurs actifs numériques après leur mort. Il existe néanmoins quelques mesures de sécurité préventives que vous pouvez prendre dès à présent pour garder vos appareils à l’abri.

Organisez vos informations :

Bien s’occuper de vos données et les classer dans des dossiers bien organisés aidera la personne qui est chargée de gérer vos données. Vous voudrez peut-être même répartir vos actifs en fonction de leur importance ou de la personne à qui ils appartiennent. Si vous disposez de fichiers spécifiques que vous souhaitez effacer de manière permanente ou envoyer à des personnes spécifiques, sauvegardez-les et nommez-les de manière claire.

Laissez des instructions à votre entourage:

Si vous avez des informations que vous voulez particulièrement faire passer à des membres de votre famille et que vous avez déjà pris soin de vous assurer que ces informations soient accessibles sur vos appareils, il peut s’avérer très utile de disposer d’instructions écrites sur les prochaines étapes à suivre et de conserver ses dernières hors ligne. Il n’est pas non plus insensé de penser à laisser des instructions avec vos mots de passe d’accès et de les garder dans un endroit fermé ou dans un testament.

Comme je l’ai dit, étant donné le caractère récent de l’importance que nos appareils numériques ont pris dans nos vies, il n’existe pas encore beaucoup d’outils et d’options pour nous aider à planifier notre futur. Cependant, grâce à Google, les premiers pas vers une planification adéquate de notre vie numérique après la mort ont été réalisés. Nous sommes sûrs qu’il ne faudra pas beaucoup de temps avant que d’autres services émergent !.

Ajouter un commentaire