Comment se protéger du spam

Si vous possédez un compte de messagerie électronique, il y a de grandes chances que votre boîte de réception soit envahie de spam

Le spam est la version électronique du courrier indésirable. Tout comme dans le monde réel, la plupart des utilisateurs ne souhaitent pas recevoir ces publicités non sollicitées,  

pas-de-spam-astuce-du-web-1.jpg

d'autant plus que le spam peut en outre endommager votre ordinateur. Les auteurs d'escroqueries en ligne, ou phishers, utilisent le spam pour piéger les utilisateurs dans des fraudes aboutissant à des usurpations d'identité. Ce type de courrier peut également contenir des virus susceptibles d'infecter votre ordinateur. Enfin, certains spammeurs envoient des publicités dont le contenu, qui peut être pornographique, est inapproprié pour les enfants. Le spam peut également encombrer la bande passante, empêchant l'arrivée des messages légitimes dans votre boîte de réception.

Bien que des lois antispam existent, le courrier électronique indésirable continue d'envahir les messageries de la plupart des utilisateurs d'Internet. Afin d'assurer une plus grande sécurité pour votre ordinateur et votre famille, suivez les étapes suivantes pour vous débarrasser du spam :

1. Installez un logiciel de filtrage et de blocage du spam

Les logiciels antispam examinent le courrier entrant dans le but de séparer les messages légitimes des messages indésirables. Les logiciels de filtrage sont capables d'identifier et de détecter automatiquement le spam et les messages offensifs, et les empêchent donc d'entrer dans votre boîte de réception.

2. Ne répondez pas aux courriers électroniques suspects

Si vous pensez qu'un courrier électronique est un spam, n'y répondez pas, contentez-vous de le supprimer. Ne cliquez pas sur les éventuelles pièces jointes, ne les ouvrez en aucun cas. Ne cliquez pas non plus sur les liens contenus dans les messages supposés vous retirer de la liste de diffusion : ces liens sont parfois complètement factices et servent à confirmer la validité de votre adresse électronique, entraînant la réception d'un nombre accru de messages indésirables.

3. Créez une adresse électronique que vous pourrez supprimer

Optez pour une seconde adresse électronique sur un système de messagerie gratuit. Utilisez ensuite cette adresse à chaque fois que vous vous inscrivez à des services en ligne ou à des lettres d'information périodiques. Vous pouvez ensuite transférer ces messages vers votre compte de messagerie principal, mais sachez que le spam est alors susceptible d'être également transféré. Assurez-vous d'activer le filtre antispam de votre second compte de messagerie afin d'arrêter le courrier indésirable avant qu'il ne soit redirigé vers votre compte principal.

4. Créez une adresse électronique difficile à deviner

Certains spammeurs utilisent des programmes pour deviner les adresses électroniques. Des études ont montré que les adresses électroniques contenant des chiffres, des lettres et des traits de soulignement sont plus difficiles à deviner et semblent être moins touchées par le spam.

5. Affichez vos messages en texte brut

Le spam écrit en HTML (le code utilisé pour créer des pages Web) peut contenir des programmes redirigeant votre navigateur Internet vers une page publicitaire. Les images contenues dans certains messages peuvent servir à renvoyer un message à son expéditeur, le spammeur. Ce dernier utilise alors les images pour localiser les adresses électroniques actives auxquelles il pourra ensuite envoyer du spam. Prenez donc vos précautions : dans le menu principal de votre programme de messagerie, rendez-vous dans le menu Préférences et sélectionnez d'afficher les messages au format texte brut.

6. Créez un filtre antispam pour votre adresse électronique

La plupart des programmes de messagerie disposent déjà d'un moyen de défense performant contre le spam. Si le vôtre ne présente aucun système de filtrage du courrier indésirable, créez-en un. Dans le menu principal du programme de messagerie, sélectionnez Préférences, puis Créer un filtre ou une règle. Créez un filtre triant les messages ne comportant pas votre adresse électronique dans les champs "A :" ou "CC :", indication courante de spam. Dirigez ces messages de spam potentiel vers un dossier créé à cet effet. Ces filtres ne sont cependant pas efficaces à 100 %, donc pensez à passer en revue le contenu du dossier ainsi créé avant de le supprimer.

7. Ne postez pas de lien direct vers votre adresse électronique sur des sites Web

Les spammeurs utilisent des robots (logiciels réalisant automatiquement certaines démarches) pour localiser les adresses électroniques contenues dans les pages Web. Veillez donc à ne pas renseigner votre adresse complète lorsque vous en faites mention dans un site Web. Par exemple, au lieu de saisir Jean_Dupont@société.com, saisissez Jean_Dupont[arobase]société[point]com. Vous pouvez aussi inclure les adresses électroniques sous forme d'images ou avoir recours à des formulaires de contact. Les formulaires de contact permettent aux visiteurs d'un site Web de vous envoyer un message électronique par le biais d'un formulaire à remplir, sur lequel n'apparaît pas votre adresse électronique.

8. Méfiez-vous des cases à cocher

Avant de souscrire des services ou un abonnement à une lettre d'information sur Internet, prenez le temps de passer en revue l'intégralité des options présentes dans le formulaire d'inscription. Recherchez tout particulièrement les lignes de texte souvent présentes à la fin des formulaires d'inscription telles que "OUI, j'accepte d'être contacté par des tiers sélectionnés à propos de produits susceptibles de m'intéresser." La case à cocher est parfois déjà sélectionnée, auquel cas vous devrez la décocher.

9. Dénoncez le spam

La plupart des fournisseurs d'accès à Internet interdisent à leurs utilisateurs d'utiliser le spam.  Si vous recevez régulièrement du spam d'un expéditeur précis, essayez de trouver le fournisseur d'accès dont il dépend et dénoncez-le. L'adresse électronique du spammeur peut inclure le nom du fournisseur d'accès. Vous pouvez également choisir de transférer les messages à votre propre fournisseur d'accès. Si l'utilisateur ainsi dénoncé est reconnu coupable de propagation de courrier indésirable, son fournisseur d'accès mettra probablement fin à son contrat.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau