Communautés d'adolescents conseils de sécurité

Si vos enfants sont quelque peu familiarisés avec Internet, ils connaissent les sites Web tels que myspace.com, facebook.com et xanga.com

Quels sont les attraits de ces sites et des centaines d'autres communautés en ligne gratuites? Les adolescents fréquentent ces sites pour faire de nouvelles connaissances, comme ils le font dans une soirée dansante à l'école ou dans les sorties entre amis. Ces sites leur permettent également de créer une page Web personnelle et de la décorer comme ils le font dans leur chambre ou leur casier à l'école.  

large.jpg

Lorsqu'un adolescent devient membre d'une communauté en ligne telle que myspace.com, il crée et publie un profil personnel qui peut comporter des photos, son âge, la ville où il habite, des clips vidéo ou les titres de ses livres et films favoris. Il invite ensuite ses amis non connectés, ou même des personnes qu'il ne connaît pas, à s'inscrire sur sa liste de contacts, également appelée liste d'amis. Les photos de ces "amis" apparaissent ensuite sur la page de profil de votre enfant.

Les adolescents interagissent également au sein des communautés en ligne populaires en échangeant des messages entre amis, en créant des blogs conçus comme des journaux intimes, en diffusant des créations littéraires ou en partageant des photos. Au-delà de leur profil, ils peuvent parcourir des tableaux de messages ou des blogs et discuter de sujets très divers tels que le sport, la musique, les relations, etc. Un grand nombre d'adolescents utilisent même les communautés en ligne pour se retrouver autour de questions politiques ou sociales. Certains veulent simplement faire étalage de leur talent artistique en personnalisant leur profil.

Malgré les points positifs de ces communautés, un grand nombre de dangers menacent: prédateurs sexuels, usurpateurs d'identité et cyberintimidateurs. Malheureusement, vous ne pouvez pas toujours chaperonner vos enfants pour vous assurer qu'ils ne courent aucun risque sur Internet. Toutefois, vous pouvez leur faire connaître le côté obscur des communautés en ligne, de manière à ce qu'ils puissent détecter les ennuis et les éviter. Voici comment.

1. Informez-vous. 
Vous ne pouvez pas leur expliquer les méandres d'Internet, et en particulier pour les communautés en ligne,  si vous n'en connaissez pas les fondements.

"Il est très important que les parents connaissent eux-mêmes la technologie", affirme Danielle Yates, porte-parole de la fondation Internet Education Foundation (getnetwise.org). "Si votre enfant utilise MySpace, vous devez savoir comment le site fonctionne, ce qu'il contient et qui sont ses interlocuteurs."

En explorant les communautés en ligne, vous en apprendrez plus sur la façon dont les visiteurs de ces sites communiquent et les informations qu'ils diffusent. Vous n'avez pas besoin de vous inscrire. Par exemple, pour tester myspace.com, il vous suffit de cliquer sur le bouton Parcourir dans le menu principal. Sur xanga.com, cliquez sur les différents liens des rubriques Featured.

2.  Protégez les informations personnelles de vos enfants.  
Vous constaterez que les adolescents divulguent souvent de nombreuses informations personnelles sur ces sites. C'est là que les enfants courent le plus de risque. N'importe qui peut participer à une communauté en ligne et prétendre être ce qu'il n'est pas. Ainsi, les prédateurs se faisant passer pour des adolescents peuvent facilement feindre une amitié avec des enfants trop confiants.

Ces sites autorisent même les visiteurs à faire des recherches en fonction de l'âge, du sexe ou de la ville. Par ailleurs, un usurpateur d'identité peut amener votre enfant à lui révéler des informations personnelles, puis utiliser ces informations pour obtenir des cartes de crédit au nom de votre enfant.

"Les enfants peuvent diffuser des informations sur leur école, leurs photos ou des renseignements sur les événements sportifs auxquels ils participent, et ce en toute innocence", déclare Amber Lindsay, porte-parole de netsmartz.org qui fait partie du National Center for Missing & Exploited Children. "Mais ils n'ont pas conscience du fait que les prédateurs peuvent reconstituer le puzzle et savoir ainsi où trouver des enfants, à quoi ils ressemblent et comment les identifier."

Si votre enfant fréquente des communautés en ligne, demandez-lui de vous montrer son profil et de vous faire visiter le site. Expliquez-lui les dangers qu'il court en diffusant des informations personnelles et assurez-vous que son profil ne donne aucune indication sur son identité réelle. 

Par exemple, Myspace.com permet aux adolescents d'empêcher toute personne non identifiée en tant qu'ami de confiance d'accéder aux profils personnels. Pour être assuré qu'aucun inconnu ne pourra accéder au profil de votre enfant, demandez-lui de se connecter à myspace.com. Dans la page de son profil, sélectionnez Paramètres de compte, puis Paramètres de confidentialité pour explorer les différentes options.

3.  Expliquez à vos enfants les dangers des rencontres en dehors des sites.  
Vos enfants n'ont pas vraiment moyen de savoir à qui ils ont réellement affaire dans les communautés en ligne. Certains enfants essaient malgré tout d'ajouter le plus grand nombre d'amis possible à leur liste de contacts. Des milliers de personnes qu'ils ne connaissent pas vraiment peuvent ainsi leur envoyer directement des messages.

Voilà pourquoi vous devez conseiller aux adolescents de ne pas faire confiance à un inconnu qui les aborde en dehors d'une communauté en ligne et semble connaître des détails de leur profil en ligne. Plus important encore, dites-leur de ne jamais accepter, quelles que soient les circonstances, de rencontrer une personne avec laquelle ils ont fait connaissance sur un site. Vous entendrez ou lirez beaucoup d'histoires sur ce genre de rencontre dans les médias, et elles finissent parfois de façon tragique.

Pour éviter ce genre de rencontre, Danielle Yates vous recommande de donner le conseil suivant à vos enfants: "Ne donne aucune information personnelle concernant ton école, tes activités sportives ou tes amis."

4.  Rappelez à vos enfants que leur profil est public, et le restera à jamais.  
L'une des conséquences involontaires des communautés en ligne est que les adolescents publient des informations qui peuvent se retourner contre eux plus tard. Ils tyrannisent parfois d'autres enfants de leur école en publiant des messages mesquins sur leur profil. Ou ils rapportent des histoires de violation de la loi ou d'autres activités peu recommandables. Une fois diffusées, ces réflexions sont à la disposition de tous.

"L'avenir professionnel de ces enfants soulève dès à présent de profondes inquiétudes car qui peut dire que des employeurs potentiels ne dénicheront pas ces informations parfois compromettantes", déclare Danielle Yates qui ajoute que les écoles vont également chercher des renseignements dans ces communautés. "Tout ce que vous publiez sur ces sites (des photos de soirées bien arrosées, par exemple) peut être utilisé contre vous."

Demandez à vos enfants de vous indiquer quel type de contenu est, selon eux, propre à être diffusé dans des communautés en ligne. Donnez-leur des exemples de situations ou d'informations gênantes qui pourraient rejaillir sur eux plus tard. Définissez ensuite avec eux quelques règles à suivre.

5. Essayez d'être toujours disponible pour discuter librement de ces questions.  
Comme pour tout autre aspect de votre relation avec vos enfants, la communication est primordiale. Demandez à vos enfants de vous alerter chaque fois que quelque chose les dérange ou les effraie dans une communauté en ligne.

"Les enfants sont souvent réticents à signaler quelque chose d'anormal par peur de se voir privés de leurs privilèges sur Internet", conclut  Lindsay. "Mais si vous en discutez avec eux, ils seront assurés que vous comprendrez et ne limiterez pas leur accès."

Familiarisez-vous ensemble avec les politiques de sécurité et les mécanismes d'alerte de la communauté en ligne Parry Aftab, directrice exécutive de wiredsafety.org, indique également que les enfants qui parlent régulièrement à leurs parents de ces problèmes sont mieux armés pour les communautés en ligne.

"Les parents doivent informer leurs enfants et communiquer avec eux pour que ceux-ci se tiennent sur leurs gardes", déclare-t-elle.    

 Page Suivant

Date de dernière mise à jour : 22/09/2013

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau