Les adolescents face aux jeux multijoueurs

Les jeux vidéo ont bien changé depuis l'époque de Pac-Man

Aujourd'hui, les jeux sont plus sophistiqués et multidimensionnels que jamais et Internet permet d'affronter des joueurs dans le monde entier.   les-adolescents-et-les-jeu-virtuel-multijoueurs.jpg

Toutefois, ce nouveau monde ludique comporte aussi de nouveaux risques pour les adolescents. Les jeux les plus récents sont truffés de graphismes impressionnants, mais beaucoup sont également violents sur le plan visuel. Les jeux interactifs multijoueurs permettent de jouer le rôle d'un protagoniste et de contrôler son comportement. Trop souvent, l'objectif de jeux populaires tels que World of Warcraft ou GunZ est de tuer son adversaire de la façon la plus effroyable possible.

Par ailleurs, de nouvelles technologies comme le service Xbox Live permettent aux utilisateurs de connecter leur console Xbox à Internet et, avec un casque et un microphone, de parler en temps réel avec les autres joueurs. Le manque de contrôle des données personnelles, un langage non censuré ou un "passage à l'acte" par d'autres joueurs (même dans les jeux pour tous publics) peut rapidement modifier la nature et l'impact du jeu.

Les risques des jeux en ligne
Des études menées par des groupes tels que la NCTV (National Coalition of Television Violence) ont décelé un lien négatif entre la violence dans les médias et le comportement des enfants. D'autres études financées par les principaux concepteurs de jeux vidéo contestent ces résultats. Cependant, une succession de tragédies fortement médiatisées (les fusillades de Virginia Tech en 2007 et de Columbine en 1999) a nourri les inquiétudes quant à la montée de la violence chez les jeunes.

Les adolescents risquent aussi de divulguer des informations privées à des joueurs inconnus, comme leur nom et leur adresse, et de mettre ainsi leur sécurité personnelle en péril. Un joueur que votre enfant pense connaître peut s'avérer dangereux. Si l'adolescent révèle trop de détails personnels, un prédateur sexuel ou un cyberintimidateur frustré d'avoir perdu à un jeu qui est allé trop loin, peut facilement le retrouver.

Pour finir, les jeux vidéo sont conçus de manière à créer une dépendance, comme l'indique Dave Greenfield, psychologue-à West Hartford dans le Connecticut, fondateur du Center for Internet Behavior et auteur de l'ouvrage Virtual Addiction. "Ces jeux perturbent vraiment l'équilibre de la vie quotidienne. Ils changent la perception qu'ont les enfants de la violence, augmentent le seuil de stimulation et diminuent leur intérêt pour les subtilités de l'interaction humaine", signale-t-il. "D'après moi, le problème principal pour les adolescents et les jeunes adultes qui s'adonnent à ces jeux est la baisse de leurs performances scolaires."   new-jeu-video-astuce-du-web.jpg

Comment protéger vos enfants
Contrairement aux jeunes enfants, les adolescents qui désirent vraiment jouer trouveront toujours un moyen de déjouer les filtres de contrôle parental. Que peuvent faire les parents dans ce cas ?  Voici quelques conseils pratiques pour assurer la sécurité des adolescents :

1. Renseignez-vous sur les jeux de votre enfant. 
Etudiez tous les jeux avant que votre enfant n'y joue et placez l'ordinateur dans un espace ouvert. "Surtout, ne permettez jamais à un enfant d'installer un ordinateur dans sa chambre", recommande Dave Greenfield.

2. Limitez le temps passé devant l'écran. 
Imposez à vos enfants une limite quant au temps consacré aux jeux vidéo, et ce quel que soit le type d'écran (écran d'ordinateur, de télévision ou de console de jeux). "Ne les laissez pas passer d'un écran à un autre", déclare Dave Greenfield.

3. Encouragez votre enfant à pratiquer d'autres activités.  
Maintenez l'équilibre vital de votre enfant en vous assurant qu'il participe à des activités autres que les jeux vidéo.  Il peut s'agir d'activités sportives, sociales ou religieuses, de loisirs, d'un emploi ou de bénévolat.

4. Inculquez à votre enfant la notion de vie privée.  
Assurez-vous que votre enfant comprend les risques qu'il encourt en communiquant des informations personnelles à d'autres joueurs. Veillez à ce que votre enfant ne propose ni n'accepte aucun tête à tête avec un autre joueur ou une personne rencontrée sur Internet.

5. Insistez sur les contrôles Xbox Live.  
Si votre enfant veut jouer à Xbox Live ou à des jeux similaires, veillez à désactiver la fonction audio.  Vous éviterez ainsi toute exposition à un langage ordurier, à la violence verbale ou la tentation de laisser échapper un numéro de téléphone ou d'autres informations personnelles.

6. Soyez prêt à écouter votre enfant.  
Dites à votre enfant qu'il peut vous parler des problèmes ou soucis qu'il a avec les autres joueurs.

7. Encouragez votre enfant à devenir un "Teenangel".  
Un "Teenangel" est un adolescent soigneusement entraîné par le FBI et d'autres experts en sécurité Internet pour aider à identifier et à signaler les situations dangereuses sur Internet. Pour plus d'informations sur le programme Teenangel, parrainé par WiredSafety.com, visitez le site TeenAngels.org.

D'après Dave Greenfield, la chose la plus importante que les parents peuvent faire est de veiller à ce que les adolescents disposent d'alternatives saines à l'utilisation de l'ordinateur. Encore faut-il que les parents soient disposés à organiser ces autres types d'activités. "Ne nous voilons pas la face : l'ordinateur est une baby-sitter bien pratique", déclare-t-il.

-----------------------------------autre sujet sur la sécurité informatique

Date de dernière mise à jour : 04/08/2013

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau