Une nouvelle vie pour les vieux gadgets électroniques

De nos jours, tout est fait pour inciter les consommateurs à acquérir les derniers modèles d'ordinateurs et de gadgets électroniques

Les ordinateurs portables sont toujours plus rapides, plus performants et plus abordables. Les derniers téléphones portables vous permettent d'appeler vos contacts et de surfer sur le Web de manière économique, mais aussi d'envoyer des messages électroniques et de prendre des photos. En outre, les iPod et les appareils photo numériques sont de plus en plus abordables, et ils proposent toujours plus de fonctions.    

une-nouvelle-vie-pour-les-vieux-gadgets-electroniques

Cependant, après chaque achat d'un nouvel ordinateur ou d'un gadget à la mode, se pose la sempiternelle question : que faire de l'ancien appareil ?

"Tout d'abord, il ne faut pas oublier qu'en Californie comme dans plusieurs autres états, il est illégal de mettre en décharge des matériels électroniques, car ils contiennent des composants toxiques qui s'infiltrent dans le sol et contaminent l'environnement", avertit Pam Knighten, administratrice du centre de recyclage des matériels informatiques de Santa Rosa, en Californie. "Tout peut être recyclé. Mais veillez à confier vos appareils usagés à une entreprise qui fait du recyclage responsable et qui ne risque pas de les envoyer outre-mer, où ils seront jetés n'importe où".

L'agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA) estime que deux millions de tonnes d'électronique usagée, y compris ordinateurs et télévisions, sont mises au rebut chaque année. La même agence estime qu'entre 2000 et 2007, ce sont pas moins de 500 millions d'ordinateurs personnels arrivés à obsolescence qui ont rejoint le cycle des déchets solides urbains. Ajoutez à cela les quelque 128 millions de téléphones cellulaires qui sont retirés de la circulation chaque année - 20 pour cent seulement étant recyclés - et vous vous trouvez devant un problème environnemental fâcheux, du fait que les ordinateurs et les autres produits électroniques contiennent souvent un cocktail toxique de substances chimiques dangereuses comme le plomb et le mercure, ainsi que des composés qui dégagent de la dioxine à l'incinération.

Pour le nombre croissant de consommateurs qui se considèrent respectueux de l'environnement, ce constat est désastreux. Si vous êtes vous aussi sensibilisé à l'écologie, voici quelques mesures à prendre pour vous débarrasser de vos anciens ordinateurs et autres gadgets électronique sans nuire à l'environnement.

Conseil n° 1 : Préférer les fabricants qui ont mis en place des programmes de reprise
Il est de plus en plus fréquent que des fabricants d'équipements, tels que HP et Dell, acceptent de reprendre vos anciens équipements lorsque vous achetez un produit neuf. La campagne de reprise d'ordinateurs (Computer Take Back Campaign), un collectif qui utilise un site Web pour pousser les fabricants de produits informatiques et électroniques à recycler leurs anciens produits, a établi une liste des programmes de recyclage des fabricants. "Cherchez à savoir si la société qui vous vend un ordinateur propose un programme de reprise", conseille Lauren Ornelas, directrice de campagne du collectif Silicon Valley Toxics Coalition, un mouvement très actif qui participe à la Computer Take Back Campaign. "Chaque société a une offre différente dans ce domaine".

Conseil n° 2 : Faire don de ses anciens appareils
Un nombre croissant d'associations collectent les anciens ordinateurs en état de fonctionnement pour en faire don à des oeuvres de charité. Le site Web de l'EPA répertorie divers groupes qui acceptent les dons d'ordinateurs, y compris My Green Electronics, une antenne de la Consumer Electronics Association. Vous y trouverez TechSoup, un groupe animé par CompuMentor, agence d'assistance technologique à but non lucratif qui donne ou vend à bas prix des produits technologiques aux associations. Fondé en 1991, le centre de recyclage informatique Computer Recycling Center est l'un des plus anciens organismes de recyclage au monde. Le groupe collabore avec des sociétés et des municipalités et organise des programmes de collecte et de dépôt. Grâce à ces programmes, il a été possible d'éviter que des milliers de tonnes d'équipement informatique ne finissent à la décharge. "Nous déterminons d'abord si des éléments peuvent être réutilisés, remis en état ou réparés", indique Pam Knighten, " puis nous les confions à quelqu'un qui va les utiliser à bon escient". L'organisation fournit des ordinateurs recyclés à des entreprises qui aident les personnes dans le besoin, comme les orphelins et les personnes âgées.

Conseil n° 3 : Recycler de la bonne manière
De nombreux groupes prétendent aujourd'hui faire du recyclage d'ordinateurs et de téléphones cellulaires. Pourtant, dans un récent rapport, Basel Action Network, une organisation environnementale à but non lucratif, relève que de nombreux produits électroniques issus des Etats-Unis sont acheminés vers des pays comme la Chine et le Nigeria, où ils ne sont pas recyclés du tout. Selon ce même rapport, ces matériels sont incinérés ou enfouis, en même temps que leurs substances toxiques. C'est la raison pour laquelle Lauren Ornelas conseille aux consommateurs de se renseigner avant de choisir un recycleur d'ordinateurs ou de téléphones cellulaires. Basel Action Network publie sur son site Web la liste des recycleurs qui ont signé la charte des recycleurs d'électronique, en vertu de laquelle les groupes participants s'engagent à ne pas envoyer de produits électroniques vers des décharges ou des incinérateurs, à ne pas envoyer de déchets électroniques vers des pays en développement et à respecter les principes de gestion de l'environnement.

Conseil n° 4 : Avant de jeter, bien réfléchir
Il va sans dire qu'avant de vous débarrasser de votre ancien ordinateur, téléphone cellulaire ou de tout autre gadget, vous devez prendre des mesures pour effacer toutes les informations personnelles sensibles, comme les références financières, les anciens messages électroniques et tout fichier de nature confidentielle. Il est important d'éliminer toute trace de données du disque dur de votre ordinateur ou des supports mémoire des autres appareils. En effet, si vos données étaient récupérées, vous vous exposeriez à un vol d'identité ou à une autre fraude. Il existe de nombreux programmes gratuits ou payants qui vous permettent de supprimer les informations de votre disque dur. En outre, certains programmes de recyclage ou de donation proposent de détruire votre disque dur de telle manière que les informations ne soient jamais récupérées.

Quelles que soient les mesures que vous prenez pour mettre au rebut vos anciens ordinateurs et appareils, vos efforts ne seront pas vains - pour l'environnement et pour vos semblables. "L'avantage de la réutilisation, c'est que les ordinateurs sont redistribués à des personnes qui n'ont pas les moyens d'acheter un appareil neuf dans le commerce", précise Pam Knighten. " Nous luttons ainsi contre la fracture numérique et donnons accès à l'informatique à des personnes qui en ont besoin", conclut-elle

Astuce du Web, Les nouveaux sujets sur la sécurité

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau